fbpx

Isolation des combles à 1€

L’isolation des combles est un choix de rénovation énergétique à prioriser. En effet, jusqu’à 30 % des pertes de chaleur se font par la toiture. Cette isolation est donc celle qui permet de faire le plus d’économies d’énergie pour un faible coût, de l’ordre de 53 €/m², ce qui en fait une solution très vite rentabilisée.DEMANDEZ UN DEVIS

Combles perdus ou combles aménagés ?

Il existe deux types de combles : les combles aménagés et les combles dits « perdus » :

  • Les combles aménagés sont des combles où l’espace sous toit n’est pas encombré par la charpente. Ils font en général 1m80 de hauteur sous la charpente et l’angle de la pente du toit est supérieur à 30 % pour que les combles soient confortablement habitables. Cette sorte de comble est généralement isolée par des « rampants », c’est-à-dire un isolant en rouleau ou en plaque directement agrafé sur l’intérieur du toit.
  • Les combles perdus sont inhabitables en l’état et cela est souvent dû une hauteur sous plafond insuffisante et/ou une charpente trop encombrante. Pour ces types de combles, l’isolation est faite de manière différente par soufflage de flocons d’isolants. Cette méthode est très efficace et rapide à appliquer. De plus, des combles perdus peuvent ouvrir droit au Pacte Energie Solidarité qui propose d’isoler cet espace à 1 €.
  •  

Quel isolant choisir ?

Sur le marché des isolants, il existe pléthore d’offres. Chacun possède ses propres caractéristiques et s’adapte plus ou moins aux différentes toitures. La laine de verre est l’isolant le plus utilisé ainsi que le verre soufflée: elle équipe plus de 75 % des foyers français. Son succès est principalement dû à son très bon rapport qualité-prix. Cependant, de nombreux autres isolants, qu’ils soient d’origine minérale, végétale ou animale, permettent une isolation performante. Nos installateurs-partenaires peuvent vous aider dans ce choix

Isolation des combles

 

Le saviez vous ?

451 € / an. C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l’isolation des combles dans un logement.

La performance de votre isolation

La performance d’un isolant dépend de sa conductivité, de son épaisseur et de sa résistance thermique. Pour optimiser l’isolation des combles, la RT sur l’Existant (définie par l’arrêté du 3 mai 2007) recommande de se concentrer sur les traitements de l’étanchéité à l’air et des ponts thermiques. Concrètement, une isolation efficace répond à des exigences précises :

  • Résistance thermique : 4,0 m2.K/W en combles aménagés
  • Résistance thermique : 4,5 m2.K/W en combles perdus

Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant. Pour information, les critères pour être éligible au crédit d’impôt son beaucoup plus exigeants :

  • Planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de combles : résistance thermique ≥ 7 m2.K/W
  • Rampants de toiture et des combles aménagés : résistance thermique ≥ 6 m2.K/W

Limitez les pertes de chaleur

L’air chaud étant plus léger que l’air froid, la chaleur a tendance à monter vers le haut de l’habitation. C’est pourquoi, les combles sont le premier poste de déperditions du logement. Ainsi, l’isolation de la toiture permet de réduire ces pertes jusqu’à 30 % en maison individuelle, voire plus encore pour un appartement situé au dernier étage. En conséquence, les économies réalisées permettent donc de réduire aussi la facture de chauffage de l’ordre de 30%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rappelez moi
+
Rappelez moi!